Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer
CCI du Cantal
Ensemble pour vous faire grandir
0

Assemblée générale de la CCI du cantal

Jeudi 30 novembre s'est tenue l'AG de la CCI du Cantal. Vote du budget et présentation des grands projets étaient à l'ordre du jour.
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mercredi 6 décembre 2023

En préambule de cette assemblée générale, Laurent Ladoux, le Président de la CCI du Cantal, a tout d’abord voulu remercier les parlementaires micantaliens pour leur soutien lors du vote de la Loi de Finances, afin de limiter l’impact de la baisse de la Taxe pour les CCI. Une bonne nouvelle pour une CCI rurale comme celle du Cantal, qui a permis de voter sereinement le budget rectificatif 2023 et le budget primitif 2024 avec de nombreux projets à venir, malgré un contexte économique qui s’annonce difficile dans les mois à venir.


Il n’était pas question pour Laurent Ladoux de faire du défaitisme, mais plutôt d’être réaliste au vu des indicateurs qui remontent ces derniers temps à la CCI. “On sait que plus que jamais nous allons devoir resserrer le collectif pour faire face aux difficultés qui arrivent. La CCI sera, comme toujours, fortement mobilisée pour soutenir et aider les entreprises, avec une attention toute particulière sur le commerce.


Pour ce qui est des dossiers marquants votés au cours de cette Assemblée générale, à noter : la convention de financement de la ligne aérienne Aurillac-Paris, l’achat du terrain à proximité du Campus par autofinancement, le lancement de l’Institut pour le Tourisme de Demain et la création d’une antenne du Campus à Saint Flour.


iDes choix politiques forts validés par Laurent Buchaillat en clôture de cette Assemblée Générale statutaire. “Je ne peux que me féliciter du soutien de la CCI à la ligne aérienne, si importante pour le développement économique de notre territoire. Ce soutien est un marqueur important qui a permis le bouclage de ce dossier.” Laurent Buchaillat s'est également félicité “du partenariat fluide qui existe entre l’État et la CCI et qui a conduit à la réussite de nombreuses opérations, comme l’émergence du Pôle d’excellence Microbiologique qui est en train de prendre son envol au niveau national, la Semaine de l’Industrie, ou encore Les Entreprises s’engagent. Une vraie dynamique existe avec les entreprises et là aussi c’est un marqueur fort.”


Monsieur le Préfet a annoncé deux dispositifs à destination des entreprises : la création d’un fonds territorial d’accessibilité pour accompagner les commerces et l’ouverture d’une plate-forme numérique sur toutes les aides sur la transition écologique.

 

L’IA au service des entreprises

Après la partie statutaire, la partie thématique de la soirée était consacrée à l’Intelligence artificielle avec la société Open Studio, qui a présenté, par l’intermédiaire de Jean-Luc Marini et Nicolas Sauzéat, la révolution annoncée par la montée en puissance des IA et les conséquences pour les entreprises. Les principaux défis seront, selon eux : des offres commerciales encore confuses, un manque d’efficacité et de transparence de certaines solutions d’IA, de la résistance en interne face aux menaces perçues de l’IA (remplacement de l’homme par la machine) et un ticket d’entrée en baisse, mais qui reste cependant élevé pour les TPE. Il n’en demeure pas moins que les deux intervenants estiment que les choses vont s’accélérer et que l’IA prendra de plus en plus de place, pas forcément en détruisant les emplois existants mais plutôt en les transformant. “Une fois de plus, l’entreprise va devoir s’adapter à ce nouveau contexte. À suivre !”