Assemblée Générale
de la CCI du Cantal

Ce lundi 23 septembre s'est tenu, l'Assemblée générale de la CCI du Cantal, après avoir voté le budget exécuté 2018 qui laisse apparaitre un léger excédent, Bernard Villaret, Président de l'organisme consulaire est revenu sur le contexte actuel des CCI : "Le Gouvernement et les Parlementaires ont souhaité à travers la Loi Pacte relative à la croissance et la transformation des entreprises, modifier en profondeur le mode de fonctionnement de nos CCI. Elle est le fruit d’un long travail de concertation avec les représentants des entreprises qui réclament et on les comprend moins de contraintes et moins de charges. Cette loi fixe pour nos établissements qui restent établissements publics de l’Etat, le cadre de l’évolution et de la modernisation attendue de nos structures pour coller au mieux aux besoins actuels des entreprises, dans un contexte budgétaire de plus en plus contraint, nous avons perdu 60% de taxe pour frais de chambre en 10 ans."  5 axes majeurs d'actions ont ainsi été définis à travers un contrat d'objectif et de performance : le soutien aux porteurs de projets, l'accompagnement des TPE/PME, le développement à l'international, la conception des politiques publiques, l'émergence de projet partenariaux.

"Une nouvelle façon de travailler et un nouveau regard sur les missions", comme l'a souligné Bernard Villaret, "avec nos services qui sont aujourd'hui en ordre de marche que ce soit du côté développement économique comme du côté formation." Avec plus de 5000 contacts entreprises depuis 1 an, de nombreuses actions (plateforme emploi, Territoires d'Industrie, Session Accueil d'actifs, Opération Coeur de Ville, Forum des Métiers et des Formations...) et de nouvelles formations avec notamment celle concernant le service à la personne en alternance, la CCI du Cantal a résolument fait le choix de l'action. "Vous le voyez, nous ne cédons pas à la fatalité budgétaire et plutôt que de s’apitoyer sur notre sort ou de se recroqueviller sur des postures figées nous voulons être volontairement dans l’action au côtés des entrepreneurs, des commerçants, des collectivités pour les accompagner dans le développement et la création de richesse et d’emploi."

Un postulat repris par Chardel Adoub, Secrétaire Général de la Préfecture qui représentait Madame le Préfet "et pour qui la CCI joue parfaitement son rôle auprès de services de l'Etat et auprès des entreprises de ce département et ceux malgré une conjoncture difficile."

Signature de convention avec la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes

A l'issue de cette partie statutaire, Pierre Castagné, Expert en ingénierie sociale de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes a présenté les Evolutions de la Loi Pacte pour les entreprises. Bernard Villaret a ensuite signé pour conclure cette soirée une convention de partenariat avec la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes et ses représentants, Gilbert Numitor, Directeur de groupe Cantal et Philippe Bey, Directeur de Secteur Entreprises et Banque Privée Auvergne. Pour ce dernier, "cette convention avec la CCI va tout à fait dans le sens de l'action de la Banque Populaire sur le territoire Cantal, c'est-à-dire être au plus proche et au service des entreprises."

 

L'intervention compléte de Bernard Villaret :PDF icondiscours_bernard_villaret_-_ag.pdf

L'intervention de Pierre Castagné, Expert en ingénierie sociale de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes : PDF iconcci_23_09_19_v3.pdf